WOLF BLOOD (1925) *

3 Avr

2sur5 Le premier film de loups-garous distinct et important est Le monstre de Londres, sorti en 1935. Six ans plus tard Le Loup-Garou de Waggner ouvre une saga Universal et la voie à une dizaine de films dans ce courant, qui se répandra plus largement dans les années 1970 (notamment chez les latinos et jusqu’au Japon). Le tout premier film impliquant une de ces bêtes immondes est The Werewolf de Henry MacRae, sorti en 1913 sous un format court, à l’instar du second recensé, Le Loup-Garou du marseillais Pierre Bressol.

Ces deux opus originels sont perdus, au contraire de Wolf Blood. Le premier long-métrage à base de lycanthropie n’est cependant pas concentré sur ce thème, qui n’intervient quasiment que dans le dernier tiers. La créature est surtout abordée indirectement, le focus étant sur les organisateurs involontaires de l’expérience et dans une moindre mesure, sur les recherches de l’étrange bête à laquelle on peine à croire. Le spectateur pourrait aussi venir à en douter, tant les recherches elles-mêmes restent hors-champ le plus clair du temps. Les dix dernières minutes verront une répétition d’images de loups en petit groupe et souvent en superpositions.

En somme Wolf Blood est surtout un film sur ces gens travaillant dans les forêts canadiennes, le drame d’un homme et d’un couple en devenir face à la dureté des conditions de vie, aux actualités imprévisibles et surtout à cette affaire contre-nature – qui ponctuellement fait douter d’eux-mêmes et de leur santé mentale. Malheureusement tout cela est ébauché ou au mieux prononcé dans les dialogues. Wolf Blood est finalement encore moins intéressant que le Frankenstein de 1910, quoique plus présentable – mais c’est justement parce qu’il est bien tiède, quand l’adaptation précoce de Shelley ose introduire à l’écran un monstre. Wolf Blood est donc un de ces films des origines valables uniquement pour cette raison, comme le Ben-Hur de 1907 à l’origine du copyright au cinéma.

Note globale 40

Page Allocine & IMDB  + Zoga sur SC

Suggestions…

Scénario/Écriture (2), Casting/Personnages (2), Dialogues (3), Son/Musique-BO (-), Esthétique/Mise en scène (2), Visuel/Photo-technique (3), Originalité (2), Ambition (3), Audace (3), Discours/Morale (-), Intensité/Implication (2), Pertinence/Cohérence (1)

Voir l’index cinéma de Zogarok

.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :