Tag Archives: Doug Bradley

BOOK OF BLOOD **

23 Juil

book of blood

2sur5  Le cinéphile n’est jamais à court d’adaptations sans intérêt de l’oeuvre de Clive Barker. En-dehors des deux tragiques accidents que constituent Rawhead Rex et Transmutations, les différentes livraisons sont des films d’épouvante ou d’horreur honorables ou faiblards, dans tous les cas peu marquants. En-dehors des films tournés par Barker lui-même, il n’y a que deux exceptions : Candyman et Midnight Meat Train. Mais sinon Hellraiser, Barker a accouché de deux films malades, amputés par la censure, entravés pendant le tournage (Cabal et Lord of Illusions).

Septième sur la liste, Book of Blood fait partie de ces piètres adaptations. Comme son nom l’indique, il s’attaque directement aux Livres de sang, une série de livres (six volumes, 1984-1985) particulièrement appréciée et connue de Clive Barker. Il s’en réfère au premier opus et à sa nouvelle-phare, mais également à Jerusalem Streets issu du dernier volume. John Harrison, réalisateur de Darkside et musicien sur plusieurs films (Creepshow, Le Jour des morts-vivants de Romero) se charge de l’écriture et de la réalisation. Le résultat est mitigé et malgré la présence de Barker à la production, la grande adaptation n’est toujours pas arrivée.

L’intelligence du récit et l’ambiance adulte plaident en la faveur de Book of Blood, toutefois il s’enlise dans son affaire de parapsychologie et la première partie dans la maison est plombante. Le ton est loin du cinéma d’horreur US standard et bruyant, mais pas tout à fait original puisqu’il se raccroche passablement aux haunted house assez courants dans le bis de qualité. Les spéculations sur « les intersections » entre notre réalité et celles des morts aboutissent finalement à un aperçu de la zone des morts rappelant Silent Hill, ainsi qu’à un dernier tiers très torturé. Néanmoins la réalisation et l’histoire manquent de panache, tandis que le résultat se laisse apprécier mollement. C’est un travail honnête mais esquivant la richesse potentielle de son sujet, sans divertir autant que Dread. Certaines scènes sont très violentes, l’actrice principale est excellente.

Note globale 43

Page Allocine & IMDB  + Zoga sur SC

Suggestions… Halloween Resurrection + Conjuring + Chromosome 3

Clive Barker au Cinéma >> Transmutations + Candyman + Midnight Meat Train + Cabal + Hellraiser + Le Maître des Illusions + Terreur/Dread + La Muse (Masters of Horror) + Rawhead Rex

 Voir l’index cinéma de Zogarok

.

Publicités