LES GOONIES ***

14 Juil

3sur5  Film culte du milieu des années 1980, Les Goonies est un film à voir le plus jeune possible. Dans ce contexte il peut être une expérience formidable et l’a justement été pour toute une génération. Véritable chasse au trésor, Les Goonies se propose comme un jeu de piste, voir comme un jeu vidéo, avec ses niveaux contrastés, remplis de mystères, de surprises et d’énigmes. À chaque fois qu’un défi est relevé, on passe à une nouvelle séquence avec son lot de suspense et d’émerveillement.

 

Chargé de symboliques du passage à l’âge adulte, Les Goonies noue une relation intense avec le public pré-adolescent en adoptant un ton libéré au fil des aventures : les enfants ou ados s’expriment sans détour, ils ne sont pas des créatures mièvres taillées pour assumer leur fonction sans déborder. En résulte un humour vaguement trash avec des gamins parlant de drogues et de sexe, certes avec candeur (car nous ne sommes pas dans South Park) mais comme ils peuvent le faire à leur hauteur.

 

Un peu d’horreurs, de frissons et de transgressions donc, pour faire monter l’adrénaline, sans trop voir le loup. À cela s’ajoute une ambiance de franche camaraderie, où s’affirment les valeurs de la bande. Peter Pan n’a plus peur de grandir ! Malgré certaines erreurs de montage ou  »coquilles », la mise en scène est de haute tenue et fait parfaitement écho à cet état intermédiaire de la petite adolescence. Certains moments sont d’une grande beauté, notamment les prises de vue de la Nature à Astaria dans l’Oregon, ou le bateau des pirates de la dernière partie.

 

Réalisé par Richard Donner (La Malédiction), ce cousin de Jumanji et SOS Fantômes a été écrit par Chris Columbus, inspiré et dirigé par Spielberg comme il le fut un an auparavant pour Gremlins. Columbus passera davantage à la production et à la réalisation par la suite, signant notamment Mrs Doubtfire et le premier Harry Potter. L’emprunte du superviseur d’Indiana Jones n’y sera plus, l’ampleur du divertissement s’en ressentira. Donner lui s’illustrera à nouveau avec la saga L’Arme Fatale.

Note globale 67

 

Page Allocine & IMDB + Zoga sur SC

Suggestions…

Voir le film sur FC

 Voir l’index cinéma de Zogarok

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :