GERRY *

24 Avr

1sur5  Présentant deux amis tous deux nommés Gerry dans une sorte de parcours initiatique déçu dans le désert, ce film est le premier du Gus Van Sant post-Hollywood, précédant d’autres œuvres méditatives comme Elephant ou Last Days. Ce n’est ni du foutage de gueule ni une arnaque, c’est un essai, qui a le mérite de la radicalité, qui a le défaut de ne porter à peu près rien.

Van Sant rejette la narration ; ce sera un drame crépusculaire, discrètement époque ; un work in progress restitué comme tel. Les paysages, la bande-son, la mise en scène, sont charmants. C’est gracieux et stimulant a priori. Oui mais concrètement c’est rebutant, car l’exercice n’a aucun sens. Van Sant aligne les niaiseries pour étoffer la dimension existentiel de son projet. Enfin ces deux personnages sont pires qu’exécrables, ils sont juste vierges, inexistants. Van Sant a un goût pour les éphèbes sans fond, mais là nous sommes au-delà.

Dommage, l’expérience seule vaudrait le coup, mais dans ce cas sans parasitage, sans parodie d’humains. C’est du National Geographic avec deux mecs aux motivations débiles (oh pitié n’allez pas chercher les prétextes alambiqués qui n’ont aucun fondement) afin de tenir ça comme un objet de cinéma. Il y avait la possibilité de faire un nouveau Koyaanatski, y avait rien de honteux à cela, c’en aurait été une version plus condensée, les armes étaient là.

Gerry se pose comme nu, épuré et en même temps, tellement à l’avant-garde, tellement malgré lui, vous voyez. À la rigueur, T’aime avait une ambition de fond. La différence, considérable, est juste dans la mise en scène. Patoche n’a pas de style, Van Sant en a un, il le porte comme un fardeau dont il se languit.

Note globale 23

Page Allocine & IMDB + Zoga sur SC

Suggestions…

 Voir l’index cinéma de Zogarok

.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :