VAMPIRES – CARPENTER **

12 Avr


3sur5  Pure bête d’entertainment, Vampires est le film le plus étonnant dans ses intentions de Carpenter. Cette histoire de chasseur de vampires désabusé tourne au conte crépusculaire. Le quota de morts, de grandiloquences et surtout de fusillades est pulvérisé. En même temps, on nous présente des gens dont le destin est cuit et pour qui la meilleure chose à faire est de poursuivre leur vocation quotidienne : ce sont des machines harmonieuses plus que des hommes.

Forcément le ton est un peu étrange, plus proche de Sailor & Lula ou de l’ultérieur No Country for Old Men que de Une nuit en enfer. En-dehors de son mérite à renouveler le mythe du vampire avec un postulat inédit (les cinq jours d’incubation), c’est surtout un film élégant, à la photo de première, la bande-son quasi constante et avec de notables originalités de mise en scène. Le sens du rythme est bizarre mais opérationnel.

On peut se demander où Carpenter veut en venir, mais justement il nous montre des gens qui n’ont pas de voie et se contentent d’appliquer leurs talents, comme une sale manie qui les raccroche à la vie. D’où ce retour aux sources aux allures de western, citant ouvertement Howard Hawks.

Note globale 62

Page Allocine & IMDB + Zoga sur SC

Suggestions…

Voir le film sur Movie4 ou YouTube (pas de vf/vost)

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :