COMMANDO *

17 Juil

commando

2sur5  Bouffonnerie pure outrepassant les limites du badass de foire, Commando est un témoin ultime de ce que les années 1980 ont pu produire de plus grossier et éventuellement ‘fun’. Produit à la gloire de Schwarzenegger, Commando est généralement considéré comme un plaisir coupable et défendu en tant que tel, parfois avec un aplomb rare, comme lorsqu’on touche à un Graal ou à l’objet d’un délire d’initiés presque fanatiques.

Dans Commando la badassité et en particulier celle de Schwarzy crève le plafond, mais elle est rarement ‘excitante’ en-dehors de l’aspect gaudriole. Commando est bien estimable pour cela : c’est mauvais mais outrancier, violemment auto-parodique, au point de devenir le moteur d’une espèce de transe régressive pour qui en est client. Les dialogues sont ridicules tout le long, y compris en-dehors des punchline couillues (tel que « Je vais pas te tirer une balle entre les yeux : je vais te tirer entre les couilles ») et on peut tout naturellement s’y mettre à parler de troisième guerre mondiale.

Pourtant Commando est assez mou. Sans son côté aberrant souvent tenu pour jubilatoire, il est juste un film de genre à la ramasse, limite amorphe, multipliant avec insouciance faux raccords et erreurs primaires. Dans le même registre, Cobra avec Stallone est plus convaincant ; une beauferie sincère vaut mieux qu’une gaudriole chancelante ! Il manque un engagement, une dramatisation qui même absurde vaudrait mieux que le strict délire ‘so bad is good’ (et pourtant Mark L.Lester a dirigé Class 1984 trois ans avant). Commando devient plus intense (et sérieux!) dans les vingt dernières minutes, où il bat des records de violence et de mises à mort. Le choc des titans est gentiment ubuesque et surtout expéditif.

Note globale 39

Page Allocine & IMDB   + Zoga sur SC

Suggestions…  Terminator + Rambo + Predator + Total Recall + Judge Dredd    

Scénario & Ecriture (1), Casting/Personnages (1), Dialogues (2), Son/Musique-BO (2), Esthétique/Mise en scène (2), Visuel/Photo-technique (2), Originalité (2), Ambition (2), Audace (2), Discours/Morale (-), Intensité/Implication (2), Pertinence/Cohérence (1)

Voir l’index cinéma de Zogarok

.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :