VIRIDIANA ***

27 Juin

4sur5  Viridiana est l’un des films les plus authentiques de Bunuel, commençant ici à affirmer un pessimisme nuançant ses positions politiques, témoignant de prises de conscience et d’un gain de clairvoyance. Il manifeste une vision large mais en dernière instance, violente et froidement lucide sur les motivations de différents agents sociaux. La pureté et les aspirations morales de Viridiana y sont anéanties, doublement sabotées par l’hypocrisie de la bourgeoisie et la brutalité fanfaronne du peuple sans le sou dont elle prend le parti, avec une foi sincère contrairement aux habituels performers de la charité.

Cherchant d’abord à se retirer en couvent avant de servir les pauvres, elle est habitée par une admirable vocation et dévotion ; et en même temps, trop sexy et magnétique (un petit air de Lindsay Lohan, sauf le nez) pour être tenue à ce seul rôle. Trop parfaite pour ce monde qu’elle ne veut pas voir tel qu’il est, sale et décevant, jamais à la hauteur de son idéal ni de sa vérité. Car le sujet fondamental de Viridiana est là, dans cette conscience tragique que le réel ne se plie pas aux meilleures intentions. Et accessoirement, que ce n’est pas parce qu’on est dans le besoin qu’on se soucie de compassion, qu’on cherche à devenir meilleur ni à développer un sens collectif.

Ainsi cette Palme d’Or à scandale (en 1961) signe l’ambivalence de Bunuel par rapport à la religion organisée : entre haine et fétichisation de l’institution, respect infini pour son lien et sa capacité d’être le réceptacle de la spiritualité et de la bienfaisance absolue. Au lieu de la critiquer comme il l’a fait précédemment, il se réconcilie avec elle et ce qu’elle peut porter, tout en regrettant que la laideur des hommes et des jours trop longs corrompt. Le film sera pourtant honni par la Vatican, alors que les copies sont saisies en Espagne et la diffusion interdite jusqu’à la mort de Franco.

Note globale 73

Page Allocine & IMDB  + Zoga sur SC

Bunuel sur Zogarok… Un chien Andalou + Belle de Jour + Le Fantôme de la Liberté

Voir le film sur Viooz

 .

Voir l’index cinéma de Zogarok

.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :