OTESANEK **

28 Mai

3sur5  Puisant dans un conte traditionnel, Svankmajer (AliceSurvivre à sa viePossibilités du Dialogue) s’exprime moins en grand styliste illuminé avec ce Otesanek. Exceptionnellement, son attention est plutôt tournée vers la psychologie avec cette parabole des angoisses de la parentalité. C’est l’histoire d’un couple en mal d’enfant jetant son dévolu sur une racine en forme de petit bonhomme. Sauf que la femme entre dans le délire et l’officialise, communiquant sur son bébé, mettant en scène sa grossesse. Naturellement l’homme est perdu, puis au bout de trois quart-d’heure (sur deux heures de film), le bébé s’anime, comme une mandragore mythique.

Progressivement, les envolées oniriques et même l’animation pure, en papier et toile peinte (à la fois une nouveauté et un retour aux sources) ponctue un récit folklorique et fou. Svankmajer garde des manières surlignées dans sa capture des sens, mais à un très moindre degré, presque commun ; on est plus proche d’un dérivé de pur naturalisme où s’incruste les symptômes d’une hystérie. L’univers de ce jumeau de l’avorton de Eraserhead est d’une bizarrerie miraculeuse (les scènes d’horreur à la Téléchat!), souvent pertinent et profond, mais c’est également démonstratif et finalement ennuyeux, voir légèrement gonflant.

Note globale 58

Page Allocine & IMDB  + Zoga sur SC

Svankmajer sur Zogarok >> Alice + Faust + Survivre à sa vie + les Courts-métrages 1 et 2

Voir le film sur YouTube (VOSE)

 

.

Voir l’index cinéma de Zogarok

.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :