ÉTRANGE SÉDUCTION ***

18 Avr

Etrange-seduction---photo-3

3sur5  Etrange séduction porte son nom mieux que quiconque. Il désigne un effet ce qu’il est en mesure de déclencher. L’étrangeté peux l’emporter et le film sembler, pas tellement vain, mais fumeux. Balade existentielle à Venise, Etrange Séduction présente un couple faisant l’expérience du vide, qui suit et renforce le désenchantement. Leur amour s’étiole et la vie ne leur apporte pas grand chose, bien qu’ils ne soient pas omniscients.

 

Ils vont tenter de doper leur passion en revenant sur les lieux de l’apogée de leur relation. Progressivement, la stimulation, l’envie reviennent. Pour l’entretenir, ils s’échangent leurs fantasmes et commencent timidement à les appliquer. Cela reste poussif. Un palier sera franchi avec la rencontre d’un couple de grands propriétaires, ambigus, remplissant leur quotidien entre principes écrasants (pour Monsieur) et déviances.

 

Sous l’influence de Ne vous retournez pas de Nicolas Roeg, Paul Schrader (American Gigolo, HardcoreThe Canyons) réalise un thriller psychologique extrêmement original. Les intentions sont peu claires et le point de vue ne s’éclaircit que lors des dix dernières minutes, radicales mais pourtant assez plates. Le cinéaste met en place une atmosphère extraordinairement étouffante envers laquelle, comme ce couple blasé, le spectateur est ambivalent.

 

Malgré la suspicion face à la liberté concrète s’étiolant ouvertement, il y a la réceptivité à cette sensation de risquer sa peau pour un confort malsain mais protecteur. Etrange Séduction est souvent lourd dans son écriture, peut laisser perplexe quant à certaines audaces (scène du restaurant), mais il évoque assez brillamment cette satisfaction perverse procurée par l’abandon de soi et de son autonomie.

Note globale 66

 

Page Allocine & IMDB + Zoga sur SC

Suggestions… Plein Soleil + Obsession + Necronomicon + Le Talentueux Mr Ripley + Les Vestiges du Jour + Choses Secrètes 

Voir le film sur StreaMafia

Voir l’index cinéma de Zogarok

.

 

Publicités

Une Réponse to “ÉTRANGE SÉDUCTION ***”

  1. dasola avril 22, 2015 à 11:47 #

    Bonjour Zogarock, rien que pour Mirren et Walken, il faut voir le film (c’est ce que j’avais fait à l’époque). Face à eux, Rupert Everett et Natasha Richardson font bien pâlichons. J’avais lu le roman de Ian McEwan dont le film est une adaptation. C’est assez pervers. Bonne journée.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :