SPRING BREAKERS **

27 Sep

3sur5  Un auteur de qualité peut rendre n’importe quoi intéressant. Sa meilleure contribution, c’est d’affirmer le sens d’un sujet, avec acuité, avant même d’exprimer délibérément son opinion. Harmony Korine (connu pour Gummo) y parvient dans une certaine mesure : son film est d’une vacuité confondante, n’enseigne rien et n’explore pas grand chose ; mais le tour de piste est si bien exécuté qu’il en vaut la peine.

Et surtout Spring Breakers est une illustration intelligente de son sujet. Dans le film, quatre filles se connaissant depuis la maternelle veulent rejoindre un spring break en Floride. De condition modeste, elles décident de braquer un fast-food mais sont arrêtées par la police. Un trafiquant de drogue accessoirement rappeur (James Franco) paie leur caution et les prend sous son aile.

Spring Breakers n’est pas Fish Tank, c’est le Scarface des « bitches » (il faut respecter le texte). Korine emploie sa poésie délabrée et fataliste à la représentation d’un rêve de pouffes. Il rend Britney Spears lyrique et encadre avec goût de magnifiques commentaires de niaises à base de « beautiful » et « forever ». La poésie foireuse est plus présentable que celle du trio de Trash Humpers, pas moins ridicule.

Contrairement à The Canyons qui sondait habilement ce vide, Spring Breakers déambule dans ce vide, n’a rien à en dire, laisse faire les éléments seuls. C’est un gracieux exercice de style sans vocation, comme le Drive de Winding Refn, où là en revanche le sujet lui aussi était tendu vers la grâce.

Note globale 60

Page Allocine & IMDB  + Zoga sur SC

Suggestions… The Bling Ring + Piranhas 3D + Django Unchained + Mister Lonely 

.

 Voir l’index cinéma de Zogarok

Une Réponse to “SPRING BREAKERS **”

  1. Moonrise janvier 19, 2015 à 03:41 #

    Je n’avais pas apprécié ce film. Ça a beau être esthétique, pour moi c’est trop crétin pour ne pas être agacée. Jusqu’à la « morale » à la fin, aussi convenue et évidente que le reste était trash putassier (philosophie de pouffe comme tu dis).
    J’ai quand même trouvé tout ça racoleur. Même en tant qu’illustration d’une certaine mentalité, ça me paraît quand même très creux.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :