LA REINE DES NEIGES ***

4 Jan

3sur5  Le Disney 2013 est une démonstration de ce retour de Disney à des manières plus classiques (entamée en 2008 avec La Princesse et la Grenouille), assumées pleinement, à l’écart du second degré moribond étouffant l’animation dans les grands studios (Kuzco, venant de l’intérieur même de la machine, étant l’exception miraculeuse). Néanmoins cette ère de guignolade a été profitable, car aujourd’hui Disney présente des héros matures, des personnages aux traits raffinés ; le manichéisme tant reproché à Disney n’existe pas dans La Reine des Neiges. Les princes sont charmants mais pas sans faille ni nécessairement honnêtes ; les apparences peuvent être menteuses ; l’ordre parfait n’est pas simplement menacé, il est aussi compromis par les bons comme les gentils dans leurs errances.

Adapté d’un conte d’Andersen, rafraîchissant et plein d’humour, La Reine des Neiges séduit grâce à des ingrédients simples ou connus, comme ses chansons, ses attachantes princesses. Ses créatures sont très réussies : les trolls, la mascotte Olaf (bonhomme de neige enthousiaste). Sur le plan graphique, la séance est remarquable, pour l’univers glacé comme pour la cité. Et sur celui de l’histoire, la narration est limpide et passionnante, ménageant bien les effets, gardant le spectateur en demande constante avec une belle gamme émotionnelle ; le pur spectacle de Noël emprunte ainsi la voix du thriller pour enfants, de la romance et de l’aventure initiatique.

C’est par la prise de conscience de ses héroïnes que ce monde devient parfaitement merveilleux. Face à de mauvaises volontés de toutes natures, on retrouve des princesses devant surmonter leurs responsabilités, mais en tirant également un bénéfice et surtout une satisfaction une fois les épreuves du choc de la vie surmontées. La Reine des Neiges est un Disney moral équilibré comme rarement, illustrant le rêve de l’enracinement et l’émancipation conjoints. Rebelle de Pixar s’en approchait maladroitement, mais ne donnait que des ornières banales , avec une vision très démagogique de la rupture avec l’enfance puis très lâche de la résignation adulte.

Note globale 67

Page Allocine & IMDB  + chronique Zoga sur SC

 

Suggestions… Kirikou & la Sorcière 

.

Voir l’index cinéma de Zogarok

.

Publicités

4 Réponses to “LA REINE DES NEIGES ***”

  1. 2flicsamiami janvier 5, 2014 à 11:23 #

    C’est plutôt La Reine Des Neiges le titre 🙂
    J’ai entendu et lu une petite poignée de critiques positives à son sujet (dont la tienne). Cela m’encourage à le découvrir, mais cela sera sans doute en vidéo.

    • zogarok janvier 5, 2014 à 13:59 #

      Je suis pourtant abstinent, aucune substance digne de m’induire en erreur. Je crois que ça me semblait simplement plus joli ainsi. C’est impressionnant parce que j’ai lu plusieurs fois le titre et je lisais.. peut-être « des neiges » mais ça ne changeait rien pour le « des glaces » imprimé.

  2. chonchon44 janvier 9, 2014 à 11:04 #

    J’aime le virage pris par Disney ces dernières années. Les « princesses » sont devenues des femmes déterminées et libres, j’adore !!! J’ai hâte de voir cette Reine des neiges.

  3. Kapalsky janvier 12, 2014 à 11:23 #

    J’aime bien la comparaison avec « Rebelle », on remarque en effet que Disney prend à coeur de suivre le parcours de leurs héroines, et les évolutions qui en résultent. On aurait cependant aimé que « Rebelle » fasse preuve de plus de profondeur dans ce département :i

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :