LES MIAULEMENTS D’EVA

9 Jan

Lorsqu’elle s’est immiscée en politique, Eva Joly a attiré l’attention autant pour son style et son accent décalés que parce que sa performance dans l’affaire Elf la consacrait en battante téméraire pour la Justice et la vérité. Aujourd’hui, l’effet Joly est retombé et les quelques idées radicales exposées (l’abolition des grandes écoles pouvait légitimement décontenancer) ont suscités des doutes quant à la crédibilité de la candidate, voir à sa validité. Les nombreuses polémiques de fin 2011 ne l’ont pas relancée et la candidate attire le rejet et la défiance alors qu’elle tentait de lancer des nouveaux thèmes dans la sphère publique.

Aujourd’hui, Eva vise ailleurs ; visionnaire, elle a compris que le média Internet était porteur : bravo Mamie Joly ! Mamie Gâteau/Fouettard (sorte de dualité amusante – navrante, bien sûr, mais plus rigolote qu’inquiétante, parce que 3%) essaie donc de se fabriquer une image à la cool tout en apparaissant cré-a-tive.

Son équipe de campagne a donc récupéré quelques vidéos “lol-cats”, c’est-à-dire des fragments de l’un des phénomènes de masse les plus insipides et désespérants de ce début de siècle, pour y ajouter une bande-son militante. Le principe est un peu piteux, mais tous les résultats sont possibles…

« L’abstention fait peur aux chatons » (video)

Ni surprise ni suspense : ces vidéos sont mal faites, laborieuses, voix et mouvements ne sont pas synchros, mais qui plus est, le propos est grotesque et les couplets sont navrants.

Les chatons ont peur de l’abstention, dit-on ; l’un est tenté par l’abandon (principe “élection piège à cons”) l’autre reste un citoyen alerte qui va inciter son camarade à retourner vers les urnes. L’argument qui tue ; Marine & Sarko ont pris la France en otage… !

Au-delà de l’inanité et de la bêtise crasse du rapprochement (c’est qu’on commence à se rendre compte qu’un mouvement labellisé “extrême-gauche” ou “extrême-droite” n’est pas forcément une option extrême de la gauche ou de la droite..), ces paroles projettent sur des adversaires incompatibles le procédé à l’oeuvre dans son propre “camp”.

Car n’est-ce pas Eva Joly qui prendra la France en otage lorsqu’elle s’imposera, avec son parti, comme un allié indispensable au Parti Socialiste victorieux du référendum anti-Sarkozy, anti/pro-mondialiste (ou national/global),  et réformiste social/conservateur social de 2012 ? Alors même que François Hollande pourrait être élu par dépit ou grâce à une majorité de “faute de mieux”, cette femme, qui cherchait à intégrer le MoDem il y a deux ans, découvre l’écologie depuis les européennes de 2009 et méprise jusqu’aux fondamentaux les plus élémentaires d’une nation (défilé du 14 juillet – quel Etat s’en prive ?), a des chances de figurer parmi les fortes personnalités d’une majorité (qu’elle ait un poste ou pas) et peut-être d’y exercer une influence considérable, quitte à faire pression pour avaliser certaines de ses lubies abracadabrantesques.

Accordons toute notre confiance aux sondages actuels et tenons-les pour des faits ; n’est-ce pas alors la Gauche qui prend de force le pouvoir en 2012, pour des raisons, légitimes et naturelles, d’alternance (après une décennie de droite élue sans avoir été forcément voulue, toujours en ayant été largement contestée -le second mandat de Chirac, les législatives de 2002 sont des victoires de circonstance ; la sarkophobie et les prouesses du personnage ont toujours entachées son mandat, jusqu’à le submerger) & parce qu’elle est la seule alternative posée comme “crédible” et réalisable au Président le plus mal-aimé de la Ve République. Est-ce que cette Gauche, qui va l’emporter parce qu’on nous l’accorde, peut pavoiser alors qu’elle va, avec cynisme, profiter d’un régime de “démocrature” (le terme n’est pas zogarokéen).

Alors, après tous ces errements, une bonne option pour Eva Joly serait de revenir sur le thème de l’anti-corruption et de la lutte contre les arnaques au sein des élites. En d’autres termes, retourner vers un populisme abstrait mais moins hors-sujet  ; c’est peut-être une vraie chance pour elle de se donner un peu de consistance. Une posture de rigueur et de courage la rendrait même dangereuse pour Marine Le Pen & Eva Joly deviendrait subitement un maillon fort de l’éventuelle future majorité de gauche, au lieu d’en être une simple figurante-clé.

Publicités

Une Réponse to “LES MIAULEMENTS D’EVA”

  1. Voracinéphile janvier 13, 2012 à 23:17 #

    C’est trop mimi cette vidéo. Je veux voter maintenant ! Mais le problème c’est que je suis pas majeure ! dixit ma petite soeur… Nan mais qu’est ce que c’est que cette vidéo ringarde et mal torchée ? Heureusement qu’ils précisent que c’est sérieux dessous, parce que sinon, les commentaires de retour auraient laissé Tata Joly Gros Jean comme devant…

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :